الاثنين، 6 يوليو، 2009

Diha fsouk rassek et Bonne journée

Le paradoxe de la moralité, vous dîtes
Un fermier trouve son cheval malade. Il fait venir le vétérinaire
Ce dernier lui dit que le cheval est infecté par un virus et qu'il va prescrire un remède. Si le remède n'a pas agi dans les trois jours, il faudra abattre le cheval pour éviter d'infecter les autres animaux
Le mouton de la ferme, qui a tout entendu, va trouver le cheval et lui dit
« Fais un effort, lève-toi »
Mais le cheval est trop malade
Le deuxième jour, même chose, le mouton dit au cheval

« Fais un effort, lève-toi
Mais le cheval est encore trop malade
Le troisième jour, le mouton dit
« Fais un effort, lève-toi, sinon ils vont t'abattre aujourd'hui»
Le remède n'a toujours pas fait d'effet, mais dans un dernier sursaut, grâce aux conseils du mouton, le cheval arrive à se lever devant le fermier et le vétérinaire
।Le fermier, tout content, dit
« Pour fêter l'événement, on va égorger le Mouton »
Moralité : Ne te mêle jamais de ce qui ne te regarde pas
Diha fsouk rassek et Bonne journée.


ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق