الخميس، 2 مايو، 2013

 Le tourisme à IFRANEUn secteur en évolution satisfaisante

Portail électronique : Fadaa Al Atlass Al Moutawasset-//Mohammed Abid -AZROU

Selon une déclaration de M. Rachid IHDEME , le délégué provincial du ministère de tourisme à Ifrane, ce secteur dans cette région a connu au terme de l’année 2012 une évolution satisfaisante 
sur les plans : nuitées et séjours dans différents établissements d’accueil qui de leur part
n’échappent pas des intentions des responsables et exploitants dans ce domaine..Si l'on reconnait qu'Ifrane attire encore  plus de visiteurs. En 2012, ce sont plus de 84 399 touristes qui ont séjourné dans les établissements d’hébergement touristique classés soit une augmentation de 38% comparativement à l’an dernier
Au niveau des nuitées, la hausse est de 53% avec 175 003 nuitées consommées dans les établissements d’hébergement touristique classés

Cela s’est répercuté sur les autres indicateurs touristiques. La durée moyenne de séjour s’est établis à 2 nuitées. De même, le taux d’occupation moyen a enregistré une évolution de 6 points pour atteindre  24% contre 18% une année auparavant
Arrivées
Au titre du mois de  Décembre 2012, le nombre de touristes ayant hébergé  dans les établissements d’hébergement touristique   classés a atteint 8083  visiteurs contre  6911 le même mois une année auparavant, inscrivant une progression de 17%
L’année 2012 a clôturé la saison touristique sur des chiffres  encourageants comme en témoignent  le nombre des arrivées touristiques recensées au niveau des établissements d’hébergement touristique classés qui a atteint  84 399 contre 61 273 la même période  en 2011, soit une augmentation de 38%
Nuitées
Pour  le mois de Décembre 2012, le nombre de nuitées consommé dans les établissements d’hébergement touristique  classés a  atteint 14 540  contre 10 661  la même  période de l’année précédente, marquant  une  progression  de  l’ordre de 36%.
 Pour le cumul  Janvier Décembre 2012, les nuitées  générées par les touristes ont  atteint 175 003  contre 114 452  la même période une année auparavant, soit une hausse de l’ordre de 53%
Tourisme Interne
Pour le mois de  Décembre  2012,  le tourisme interne  a généré à lui seul 13 183 nuitées soit   91% des nuitées globales, inscrivant ainsi un bond de 45%, par rapport au même mois de l’année antérieure
Le même constat  a été enregistré  pour l’année  2012, le  tourisme interne continue son rythme de croissance entamé depuis le début de l’année. Le volume des nuitées réalisées par les résidents s’est chiffré à 157 281 nuitées soit 90% des nuitées totales, marquant une augmentation de 58%, en comparaison avec l’année écoulée
Par marché
Pour le mois de Décembre  2012, Les touristes non résidents sont à l’origine 1357 nuitées contre 1544 la même période de l’année antérieure. Ce chiffre s’est décru de -12%.  Cette baisse  est attribuée au marché français et espagnol dont les nuitées ont reculé respectivement de -49% et -14%.  La même tendance a été observée pour les marchés USA, Italien et Portugais dont les nuitées ont régressé respectivement de -28%, -47% et -25%. Toutefois, les nuitées réalisées par les pays arabes et l’Allemagne sont en progression soit respectivement 56% et 113%
Pa ailleurs, au titre de l’année 2012 il ressort des statistiques collectées au niveau des établissements d’hébergement touristique classés que la clientèle étrangère a généré 17 722 nuitées, contre 14 650 une année auparavant marquant une augmentation  de  l’ordre de  21% et une part de 4% des nuitées totales. Le marché français caracole en tête avec 4216 nuitées, ce qui constitue une augmentation de 8% par rapport à l’exercice 2011.En deuxième position, les pays arabes avec un volume de 3818 nuitées et une progression de 104%. Et en troisième position les espagnols avec une hausse de 23%. A noter que les non résidents, toutes nationalités confondues, et sans exception ont enregistré de bonnes performances par rapport à l’exercice 2011
Par Catégorie
Par catégorie d'hôtels, pour le mois de Décembre  2012, les résidences hôtelières sont les plus privilégiées par les touristes. En termes de nuitées, ce type d’hébergement   concentre 58% des nuitées globales. Il est à signaler que sur cette période les nuitées consommées au niveau des établissements d’hébergement touristique classés, toutes catégories confondues, sont en progression à l’exception des hôtels 4 étoiles et des auberges dont les nuitées ont accusé des chutes respectives soit   -62% et -72%
Pour le cumul Janvier Décembre 2012, les Résidences hôtelières ont réalisé la part la plus importante des nuitées soit 71% des nuitées globales. Les Résidences hôtelières ont enregistré  123 667 nuitées soit une augmentation de 86% par rapport à 2011.  En deuxième position arrivent  les hôtels 3 étoiles avec 20 865 nuitées soit  12% des nuitées globales. En troisième position, le seul hôtel luxe a enregistré 11 975 nuitées. Le reliquat est réparti sur les autres catégories d’hébergement à savoir : hôtels 1 étoile, hôtels 4 étoiles, auberges, et maison d’hôtes
En signalant que les statistiques de la  fréquentation enregistrées au niveau des gîtes et des campings ne sont pas comptabilisées et par conséquent ne sont pas intégrées au niveau de ces statistiques
Saisonnalité de la demande dans les établissements d’hébergement classé 
Pour le cumul Janvier décembre  2012, L’analyse de l’intensité des flux permet de distinguer deux périodes très nettement contrastées : la haute et la basse saison
La haute saison (Juillet, Août et Avril) est la période la plus vendue car elle correspond aux vacances d’été, vacances solaires et congés administratifs… le pic de la saison est enregistré par le mois de Juillet
La basse saison : (Mars, Mai et Janvier) l’affluence est moindre ce qui se ressent sur les arrivées, nuitées et taux d’occupation
Taux d’occupation
Il constitue le principal indicateur de performances au niveau de l’exploitation hôtelière. Pour le mois de décembre 2012, le taux d’occupation  a  progressé de 11 points pour atteindre 31% contre 20% la même période de l’année 2011. Avec un  taux d’occupation de 66%  la  seule maison d’hôtes  implantée sur Ifrane  a un ratio supérieur aux autres établissements, suivis des résidences hôtelières avec un taux de 45% et de  l’hôtel luxe  avec 44%.
Pour le cumul Janvier Décembre 2012,    le taux d’occupation s’est établi à 24% contre 18% une année auparavant soit un accroissement de 6 points. Les résidences hôtelières ont le ratio le plus élevé soit 43%, suivis de la maison d’hôtes avec un taux de 36%
Durée Moyenne de Séjour
Les mêmes statistiques indiquent également que la Durée Moyenne de Séjour est en stagnation  ne dépassant pas  le seuil de 2 nuitées aussi bien pour le mois de Décembre   que pour le cumul Janvier Décembre. Cette stabilité s’explique par les séjours de courte durée aussi bien des résidents que  des non résidents
Par ailleurs, au titre de l’année 2012 les touristes en provenance de l’Afrique et  des pays arabes 
ont séjourné  plus longtemps soit respectivement une moyenne de 9 et 3 jours
REFLEXE/ STRATÉGI
D'autre part, et selon les intéressés par le secteur de tourisme à l’échelon local, les propos recueillis ont souligné que tant le Tourisme à Ifrane repose sur des bases et des ressources naturelles, écologiques fragiles, il est soumis d’être abordé dans une perspective globale traçant une stratégie bien réfléchie et concentrée. Une stratégie visant une gestion globale et saine de ses ressources afin de préserver le capital naturel, culturel et les espaces protégés
 Autrement dit développer un tourisme qui doit être  

supportable à long terme sur le plan écologique.  2- équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales.   3- viable sur le plan économique         

UN AVENIR PROSPÈRE SOUMIS
 à D’AUTRES CONDITIONS 
Un avenir donc est donc plein de prospérité de ce secteur dans cette région mais qui reste soumis à plus d’un caractère , à savoirµ
= La motivation des exploitants dans le tourisme,  en mettant ( avec incondition logique) à leur disposition des titres fonciers. = L’encouragement des intervenants dans le secteur pour mieux agir afin de conserver cette bonne image d’un tourisme national  et atteindre une meilleure place parmi les pays pilotes surtout qu’Ifrane est considérée parmi d’autres villes marocaines (Agadir, Immouzer d’Idaoutaouane et Chaouen) comme régions du Tourisme Rural et de Montagneµ
= L’organisation des Associations des exerçants  des  métiers différents du secteur du tourisme et en lles encadrant à partir des recyclages de la formation professionnelle surtout qu’Ifrane disposent actuellement des associations (A. des Guides de Montagne, A. des Auberges de Montagne  et A. des Maisons Touristiques de Montagne du Moyen-Atlas) qui restent dans l’envie d’une exploitation effective faute de manque d’une Communication Ouverte et plus NETTEµ
 = L’initiation des Agences de Voyages et leur invitation à doter la ville d’Ifrane pour y ouvrir  leurs locaux
 = L e déroulement  efficace  et durable d’une PUBLICITE  à travers tous les moyens de la communication (audiovisuels, auditifs ou presse écrite et magazines…)soient nationaux et internationauxµ
 =L’élaboration d’une maquette de dépliant et des fiches techniques des circuits de randonnées pédestres, équestres , skiµ
= L’édition des Topo-guides du PARC NATUREL NATIONAL



ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق